Les Bikers, qui sommes nous ?




Les Bikers ! Qui sommes nous ?

Bien que le mot anglais Bikers (prononcer Baillekeurs) se traduise mot à mot par motocyclistes, Le Bikers s'écarte du motard traditionnel par de nombreux points.
 
En général, nous chevauchons une moto de type Cruiser (Customs) ou Harley-Davidson, imposante et de grosse cylindrée. Un Cruiser permet d'avoir une position de conduite droite ou plus en arrière afin de pouvoir voyager de manière décontractée. En général,les Bikers tendent à conduire en dessous des limitations de vitesse (ce qui n'est pas systématiquement le cas des Bikers "1%er" qui peuvent privilégier une conduite plutôt musclée). Certains d'entre nous conduisent des Choppers, des motos modifiées et dépouillées d'une partie de leurs accessoires d'origines (Motos personnalisées de manières plus ou moins importantes : peinture, moteur, pots d'échappements, clignotants, compteurs de vitesse, réservoir, géométrie de la machine...)

Notre style de vie (et plus encore chez les "1%er") est d'une manière générale le rejet d'une grande partie des notions conventionnelles de la société et une révolte contre ses aberrations politiques et économiques. Il s'en dégage une tendance vestimentaire et une allure qui permet d'identifier au premier coup d'œil notre appartenance à ce milieu. Les cheveux longs et la barbe ne sont plus présents de façon quasi-permanente, par contre le tatouages est quasi systématique et reflète notre goût esthétique ou notre attachement culturel. Quant à notre tenue, elle se compose d'un pantalon type jean ou cuir, d'un blouson de cuir, complété d'un gilet (héritage ancien des cow-boys) lui aussi en cuir ou en jean pouvant être porté directement par-dessus le blouson ou en dessous, des vestes à franges sont aussi portées par les Bikers Westerners. Des bottes de type Moto, Cavalery ou Santiags ou encore des Rangers, selon le style choisi, complètent notre tenue. A cela s'associe foulards, chaines, colliers, bagues selon les goûts et l'humeur. Les badges qui ornent nos blousons sont autant de signes de reconnaissance et d'appartenance, (comme les couleurs personnelles ou les couleurs des clubs affichées dans le dos de nos blousons ou de nos gilets).

Cultivant un côté « OUTLAW » (hors-la-loi), Sexe, Boire et Rouler (Sex, Drunk & Ride) sont indissociables de notre vie (à ne pas confondre avec le Sex, Drug & Rock'n Roll qui est la devise de certains mouvements musicaux).

Nous aimons à nous rassembler lors de Fêtes (Support Party (Fêtes organisée par un Club de Bikers)) ou de Concentres/Rassemblements d'Harley et de Customs Choppers, durant lesquels, la bière, la musique, les animations, (expositions de motos, Burnout, courses de lenteurs, free ride, run...), les boutiques de tatouages et de tout ce qui est en rapport avec notre milieu, spectacles de strip-tease et concerts divers, agrémentent l'événement.

Si certains d'entre nous vivent en marge, nous sommes pour la plupart complètement intégrés à la société :
Le Bikers peut avoir, en plus de sa vie singulière de Bikers, une vie civile tout à fait régulière, une vie de famille, un travail ou en recherchant un. Ainsi, Le Bikers des temps modernes n'est plus un marginal en rupture avec la société, même s'il a toujours cette farouche volonté d'indépendance et un esprit de rébellion.
Derrière les barbes, les cranes rasés, les tatouages et les blousons créant cette allure parfois inquiétantes, nous sommes le plus souvent des gens très tranquilles et sans histoire. Fonctionnaires, cadres, agriculteurs, commerçants, ouvriers etc... forment le plus gros de la "troupe". Rares sont les Bikers vivant des revenus même d'un Club, dans ce cas, il peut être employé par le club et/ou participer à des activités rémunératrices comme les Service d'Ordre ou la figuration.

(La notion de Fraternité)
Mais surtout ce qui nous caractérise est l'intérêt que nous portons à la Fraternité, le fameux "Brotherhood". Si tous les motards sont solidaires entre eux, les Bikers, eux, considèrent les autres Bikers comme des Frères.

(La notion de Respect)
Le Respect, comme la Fraternité, est une de nos valeurs primordiales. Nous respectons tous les individus et ne cherchons aucune embrouille. Nous vivons notre passion, notre idéal, notre philosophie et ne demandons rien à personne. De ce fait, en dehors d'un Frère, personne ne doit avoir quoique ce soit à nous dire et même entre Frères nous sommes tenus au respect !
Chacun vit dans son monde et fait son choix de vie !
Tout manquement à cette règle peut être considéré comme une provocation
voire une agression.
Certain d'entre nous et surtout les 1%er peuvent alors réagir de manière extrêmement virulente au risque même de se mettre eux-même en danger !
Personne n'aurait la bonne idée de tendre la main à travers
les barreaux de la cage d'un animal sauvage !
Alors, à bon entendeur... : ))

(La notion de Bécanes)
Nous sommes accroc à nos bécanes et au plaisir de rouler avec. En général nous roulons en Harley-Davidson ou parfois en Triumph et très rarement en Japonaises (sauf si celle-ci ont subi suffisamment de modifications). Et quand nous sommes sur nos bécanes, nous ne plaisantons pas même si parfois il nous prend des moments de folies qui n'engagent que nous-mêmes, mais en général, l'engin que nous avons entre les pattes, la manière de le conduire et les protections que nous refusons (freedom) ne nous invitent pas à la moindre distraction qui pourrait nous être fatale !

Beaucoup d'entre nous se rapprochent aussi de la culture Amérindienne et défendent la cause des Indiens et la Nature.

Il n'y a pas type de musique spécifique étant donné que chacun d'entre nous a ses propres goûts et qu'il n'y a pas vraiment de musique attitrée au mouvement Bikers. Cependant, La Country, le Blues, le Rock'n Roll, Le Rock Sudiste et Le Métal, sont les styles musicaux que l'on retrouve le plus souvent.

(La notion de Gang 1%er, One Percenter)
Le mot Gang a une signification controversée. Pour la presse et la police, il signifie un Gang au sens de "groupe de malfaiteurs" mais il peut aussi signifier Club de Motards au sens français du terme, ce qu'il est généralement.
La notion d'1%er "OUTLAW MOTORCYCLE CLUB" a pour origine l'existence de clubs de Motards qui ne se conformaient pas aux standards de l'AMA (American Motorcycle Association). Lors d'une concentration motocycliste à Hollister (Etats-Unis) pendant le week-end du 4 juillet 1947, des troubles se produisirent mais furent exagérés par un journaliste, ce qui provoqua une couverture médiatique nationale de l'évènement. En réponse, le président de l'AMA a déclaré que seul 1% des motards étaient des fauteurs de troubles. D'où l'origine du terme 1%, dont certains d'entre nous, rebels, revendiquons l'appartenance et l'affichons en portant le losange avec l'inscription "1%er".

Plus tard, quatre clubs principaux de Bikers 1% ont émergé. Ce sont les Outlaws (fondé en 1935, le 1er Club), les Hells Angels (1947), les Bandidos et les Pagans. Les membres de ces clubs arborent des « Couleurs » (écussons, insignes propres à leurs Gangs respectifs) et sont soumis à des règles très strictes.

Ces Clubs de Motos (Motocycle Club, MC) Internationaux sont malheureusement assimilés à des Gangs Criminels, et certains faits divers ont alimentés cette représentation qui a fini par associés ces Clubs au grand banditisme. Les Bandidos, Les Hells Angels, Les Outlaws, Les Pagans, Les Gypsy Jokers (US, Australie), Les Rebels (Australie), Les Mongols... pour les plus connus, ont fait les frais des dérives de certains de leurs membres qui n'ont pas hésité à utiliser leur Club pour servir des intérêts plus ou moins mafieux ou pour régler des comptes personnels, amalgamant de ce fait tous les membres de ces Clubs à leurs exactions. Cependant, la claire-voyance et l'esprit fraternel qui caractérise ces Clubs, a fait que ces derniers ont reconnu leurs erreurs passées sans renier aucun de leurs membres indélicats, ces derniers pouvant être considérés comme étant eux-mêmes les victimes du système social et politique du monde qui les entoure.

Aujourd'hui les Clubs 1%er ont fait leur « mea culpa » et beaucoup d'effort
pour changer et maintenir l'esprit originel Bikers mais le monde qui les entoure, lui, n'a pas changé !

Pour conclure, nous pouvons dire que nous formons une famille, unis par la même passion de la Liberté et du V-Twin Harley-Davidson. C'est d'ailleurs la définition reconnue et admise par tous les Bikers :
Une Harley entre les jambes avec la passion des grands espaces, de la musique Country ou Rock, des paysages, des pionniers Américains, des cow-boys et des indiens enfin tout cela avec la Liberté dans la tête et la Fraternité dans le coeur.

Notre image a évolué à travers les générations. La réalité actuelle ne correspond plus à celle d'une horde sauvage comme dans les années 1950. Toutes les revues traitant de la Biker's Life, dans le monde entier, en témoignent mais nous restons toujours aussi Rebel et complètement imprégné de notre mode de vie.

Carpe diem (quam minimum credula postero) est une locution latine extraite d'un poème de Horace adoptée comme devise par certain d'entre nous. Elle veut dire " Cueille le jour présent et sois le moins confiant possible en l'avenir ».

Pour beaucoup aujourd'hui, rouler Harley-Davidson et vivre Bikers est la meilleure façon d'afficher clairement ses choix et ses idées tout en cultivant sa différence. Le refus de se laisser "formater" par la société, un esprit Rebel et un goût immodéré pour l'Indépendance et la Liberté amènera peut être à rejoindre, un jour ou l'autre, le "1%er".
 
 
QUI ? QUOI ? COMMENT ? POURQUOI ?
 
by Franko HARDRIDER

SYLO !

Welcome on facebook !
Publicité
 
 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=